Accueil du site > Les auteurs > Village de l’Amitié du Finistère

Village de l’Amitié du Finistère

Comité Français pour le Village de l’Amitié au Viêt-Nam

" Le Village de l’amitié " de Van Canh a été ouvert en 1998, à une dizaine de kilomètres de Hanoï, par l’Association Républicaine des Anciens Combattants ARAC (France) et d’autres associations d’Allemagne, Etats-Unis, Grande-Bretagne et Japon. Son objectif est d’aider, soutenir et héberger des enfants et des adultes victimes de l’effet du défoliant appelé " l’agent orange " (Dioxine), déversé sur les campagnes et les forêts vietnamiennes pendant la guerre. L’ARAC a contribué à construire huit pavillons, un dispensaire et un centre d’éducation et de loisirs à Van Canh. Dans le cadre du " Village de l’amitié " qui héberge actuellement 140 enfants et adultes handicapés pour une durée de 3 mois à 2 ans, le projet porte sur trois actions nouvelles : améliorer le traitement des syndromes déficitaires sensoriels lourds, par la fourniture d’appareillage et de techniques éducatives, dans une clinique de rééducation orthopédique, aider les familles et les communautés concernées, favoriser la prise en charge psycho-sociale et la réinsertion des handicapés, en créant un centre de consultation, propager une " culture de la paix " et de solidarité en associant toutes les victimes de la guerre et les populations civiles aux anciens combattants.

L’ARAC a reçu le Prix des droits de l’Homme de la République Française


Envoyer un message