Accueil du site > Associations > Association Nantes à Brest Diégo Développement > Solidarité internationale : l’accompagnement

Solidarité internationale : l’accompagnement

dimanche 10 mars 2013, par Diégo Développement

L’association DIEGO DEVELOPPEMENT accompagne les micros entrepreneurs.

Les institutions de microfinance (IMF) ont été crées pour fournir des services financiers à des populations rurales ou urbaines n’ayant pas accès aux services des banques commerciales.

Leur mission sociale est de fournir ces services financiers de façon abordable à un nombre important de personnes à faibles revenus afin de les aider à améliorer leurs conditions de vie.

La mission d’une IMF consiste donc :

-  A la mis en place de services financiers à la portée de personnes pauvres
-  A financer des autos entrepreneurs très pauvres ce qui a pour effet de favoriser la création d’emploi,
-  A apporter aux emprunteurs la formation et le conseil pour qu’il soit en mesure de gérer sa micro- entreprise
-  A accompagner le micro-entrepreneur pour que l’activité créée soit effectivement génératrice de revenus.

En agissant ainsi, les associations qui créent une agence de micro crédit réalisent d’authentiques actions de solidarité internationale pour le développement.

Parmi ces rares associations, l’association Diego-Développement a créé à Diego-Suarez (Madagascar) une agence de microcrédit qui est gérée par son partenaire malgache l’ODRD (organisation pour le développement de la Région de Diégo).

Le Dr Jean Yves LE BRAS, Président de la Fédération DIEGO DEVELOPPEMENT, rappelle :

« L’objectif du projet d’installation d’une agence de micro crédit à Diego-Suarez (Madagascar) est de contribuer à la réduction de la pauvreté des populations vulnérables en favorisant la création et la pérennisation d’activités génératrices de revenus ».

Pour Diego Développement, il ne s’agit surtout pas simplement d’accorder des microcrédits car cela ne suffit pas pour parvenir à la réduction de la pauvreté de la population. Il faut en sus accompagner les emprunteurs de l’agence de micro crédit du début à la fin de leur projet en aidant à la conception du projet, à sa création puis en soutenant la pérennisation des activités génératrice de revenus créées.

C’est le seul moyen de pérenniser les projets et de faire sortir les personnes pauvres du cercle vicieux de la vulnérabilité.

Dans ce cadre, l’ODRD organise ainsi des sessions de formation pratiques (trésorerie, techniques de ventes...) et des rencontres avec d’autres bénéficiaires ayant eux-mêmes créé leurs emplois. Le but de ces séances de formation par petit groupe est d’apprendre à négocier un prix d’achat, de savoir comment fixer le prix de vente, d’être capable d’estimer sa marge nette sur chaque article vendu, puis ensuite de connaître son cycle d’exploitation, …etc. Ces séances de réunions et de formation apportent des connaissances concrètes de gestion, calcul de coût, épargne, remboursement de crédits. Elles permettent aussi des échanges entre bénéficiaires de crédits. Les séances de regroupements des bénéficiaires pour des actions de formation peut avoir un autre impact un peu indirect au niveau de questions d’hygiène ou de santé voire de planning familial. Il est probable que les femmes qui sont engagées dans une activité génératrice de revenus par le micro crédit ont moins d’enfants.

DIEGO DEVELOPPEMENT a mis en place 1300 micro crédits en 2012 ce qui signifie 1300 création ou consolidation d’auto emplois. Son partenaire, l’ODRD (organisation pour le Développement de la Région de Diégo) a obtenu le statut officiel d’IMF 1 (institution de microfinance de premier niveau).

Le site de l’association DIEGO DEVELOPPEMENT : http://www.diego-developpement.org

infos portfolio