Accueil du site > Associations > Association Nantes à Brest Diégo Développement > Pourquoi il faut continuer à soutenir la microfinance

Pourquoi il faut continuer à soutenir la microfinance

mercredi 6 mai 2020, par Diégo Développement

La solidarité c’est aussi l’aide au développement en Afrique et à Madagascar.

On sait que 5 programmes prouvent particulièrement chaque jour leur efficacité en matière d’aide au développement :

  • L’éducation et en particulier l’éducation des filles
  • Le planning familial
  • L’adduction d’eau
  • les infrastructures
  • La microfinance

En Afrique, les principaux défis de financement du développement demeurent le financement de l’agriculture, et le financement de TPE.

Le financement de l’agriculture et des activités économiques en milieu rural est fondamental pour améliorer les conditions de vie de manière substantielle et stabiliser les populations.

Lutter contre la pauvreté des femmes en milieu rural

Les femmes, souvent pilier de la famille, cumulent les tâches (travaux dans les champs, éducation des enfants, corvée d’eau). Leurs conditions de vie sont particulièrement difficiles. Le droit d’emprunter pour une femme pour développer une AGR, c’est gagner en autonomie, en reconnaissance par les revenus qu’elle créé.

Un tissu de PME est nécessaire pour créer une croissance économique équilibrée. Dans les pays développés, les PME représentent 60% des emplois et 50% du PIB, contre respectivement 30% et 17% dans les pays en développement. (source ACEP)

Aider les entreprises africaines à se développer

Les actions des établissements de microfinance doivent être orientées vers les secteurs des PME L’appui aux jeunes et aux femmes, les infrastructures, les mécanismes et outils de financement des économies, la question du secteur privé, et les aspects de gouvernance.

Prenons l’exemple de PROXIFINA NIGER SA
- un Système financier décentralisé - (SFD) nigériennagréée (agrément N° 000142/2020/MF/ARSM du 14 avril 2020) installée à NIAMEY. Son activité est celle d’un établissement de microfinance.

L’ objectif de PROXIFINA est d’accompagner les entreprises car selon son dirigeant Mme MAIMOUNA ADAMA SY : « Nul développement social n’est possible en l’absence de croissance économique. »

PROXIFINA agit pour aider à la création locale d’ entreprises qui pourront créer de l’emploi.

Ainsi PROXIFINA sert d’intermédiaire entre les agents économiques qui ont des capacités de financement excédentaires (épargne) et ceux qui, à l’inverse, ont des besoins de financement pour réaliser leurs projets.

PROXIFINA a mis en place un système de collecte de l’épargne laquelle est dirigée vers les entreprises locales .

PROXIFINA stimule l’entreprenariat et le tissu économique :

Pour développer l’espace économique local, il faut des producteurs locaux qui apportent au marché des produits issus de l’agriculture locale, des produits fabriqués par les TPE, ou par les artisans.

En Afrique, les principaux défis de financement du développement demeurent le financement de l’agriculture, et le financement de TPE. Le financement de l’agriculture et des activités économiques en milieu rural est fondamental pour améliorer les conditions de vie de manière substantielle et stabiliser les populations.

Une rapide présentation du Niger

Le NIGER est un pays très pauvre de 22 millions d’habitants constitué pour 80 % de son territoire du Sahara et du Sahel. Le désert y progresse chaque année de 200 000 hectares (source Niger wikipédia.)

La démographie y est la plus forte du monde avec 7,6 enfants par femme en moyenne.

Les petites unités de production qui faisaient vivre les communautés de bases ont été détruites pour la plupart, amenant la population à vivre dans une situation de précarité aiguë.

Les missions de PROXIFINA :

La mission de PROXIFINA est de contribuer au développement socio-économique et à la réduction de la pauvreté dans la république du Niger et au-delà à travers une institution financière viable garantissant la fourniture de services de qualité et adaptés aux besoins des petits et moyens entrepreneurs.

*** De promouvoir l’éducation financière pour permettre à ceux qui ont du dynamisme d’entreprendre. *** De financer leurs projets.

Chaque création d’activité entraine davantage d’échanges dans l’économie de proximité et suscite des vocations . Ainsi le crédit de PROXIFINA est bien un outil efficace de lutte contre la pauvreté.

Le modèle économique de PROXIFINA NIGER

Le défi de servir le « chaînon manquant », c’est-à-dire les petites et moyennes entreprises nigériennes qui croissent au-delà de la capacité qu’une banque peut satisfaire, mais ne sont pas encore en mesure d’avoir accès aux services financiers des institutions financières formelles ;

Des associations bretonnes ont établi un partenariat

Les associations bretonnes « Nantes à Brest Diego-Developpement » et « l’école de la microfinance » ont établi un partenariat pour la formation du personnel de PROXIFINA.

http://www.ecole-de-la-microfinance.com/

infos portfolio