Accueil du site > Associations > Association Nantes à Brest Diégo Développement > Les objectifs du millenaire pour le développement

Les objectifs du millenaire pour le développement

vendredi 14 février 2014, par Diégo Développement

Les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) consistent en huit objectifs que les États membres de l’ONU ont convenu d’atteindre d’ici à 2015.

Les huit OMD qui devraient être atteints d’ici à 2015 sont les suivants :

  1. Éradiquer la pauvreté extrême et la faim
  2. Assurer l’éducation primaire pour tous
  3. Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes
  4. réduire la mortalité infantile
  5. Améliorer la santé maternelle
  6. Combattre le VIH/SIDA, le paludisme et autres maladies
  7. Assurer un environnement humain durable
  8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

De nombreuses initiatives ont vu le jour au début des années 2000 pour accompagner les objectifs du millénaire

Ainsi l’association Nantes à Brest Diego Développement a eu le projet de créer une agence de micro crédit à Diégo-Suarez (Madagascar) au profit des plus pauvres pour aider à créer un auto-emploi ou à le consolider.

Ce projet est né dès 2001 dans le sillage de la déclaration du millénaire qui stipule que « la mondialisation ne sera profitable à tous, de façon équitable, que si un effort important et soutenu est consenti pour bâtir un avenir commun. »

Nous nous sommes posés la question « Et nous que pouvons nous faire ? Une petite association comme Nantes à Brest Diégo-Développement a-t-elle une place pour réduire la pauvreté ? »

Par rapport aux 8 objectifs généraux redéfinis en 2008, l’association Diégo-Développement inscrit son action pour le micro crédit en faveur des plus pauvres dans 4 d’entre eux :

Objectif n° 1 Réduire l’extrême pauvreté et la faim

Le financement d’une activité génératrice de revenus a un impact direct sur la vie quotidienne des bénéficiaires lesquels nous assurent qu’eux-mêmes et leurs familles mangent plus régulièrement depuis qu’ils disposent de revenus. De même les revenus générés par l’activité financée permettent aux enfants de fréquenter l’école, permettent aussi d’accéder à certains soins.

Objectif n° 2 Assurer l’éducation primaire pour tous

Les enfants ne fréquentent pas l’école du fait de l’extrême pauvreté de leurs parents. Vivant au jour le jour dans une situation totalement instable, ils ne peuvent payer l’écolage, ni les fournitures scolaires. De plus ces enfants qui ont faim n’ont aucune chance de réussir si on parvient à les scolariser. Ainsi se perpétue de génération en génération les causes de la pauvreté. On peut obtenir un résultat, dans la scolarisation de ces enfants, mais il faut sur-compenser leur handicap d’origine en les nourrissant correctement pour qu’ils puissent étudier et en organisant un intense soutien scolaire pour combler le déficit d’origine. Diego Développement aide à scolariser les enfants les plus pauvres de Diego-Suarez et à organiser un système pour nourrir ces enfants.

Objectif n° 3 Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Pour le crédit 90 % des bénéficiaires sont des femmes, elles y ont recours pour entreprendre des activités génératrices de revenus en créant ou en développant leur propre entreprise.

Le micro crédit a non seulement rendu les femmes plus productives mais il les a aussi rendu plus autonomes. En effet en créant leur propre entreprise, elles acquièrent des responsabilités. De ce fait elles participent davantage aux prises de décisions ce qui a un impact direct sur les questions touchant à la famille, telles que la planification familiale, l’éducation des enfants, le logement ou la gestion d’un minimum d’épargne.

Objectif n° 8 Le développement sera d’abord local où ne sera pas.

Pour l’Association Diégo Développement la règle d’or est surtout de ne pas se disperser. Mais rester sur une zone bien définie Il s’agit d’un partenariat dont le but est de permettre à des initiatives locales de participer à leur niveau au processus de développement.

La micro finance demande une connaissance approfondie des bénéficiaires pour identifier leur capacité à entreprendre. L’émulation, la solidarité vont permettre de créer une mise en commun des moyens. C’est dans ces conditions, d’un développement local parfaitement ciblé, que les bienfaits des activités génératrices de revenus et de la formation peuvent se diffuser dans les quartiers.

Les résultats obtenus : Nous pouvons dire en 2014 que ce pari fou de créer une agence de micro crédit à Diégo-Suarez se révèle un succès total. Non seulement l’agence existe à Diego-Suarez mais elle est devenue un acteur indispensable. Notre association avec son partenaire accorde chaque année 1500 prêts. Ceci correspond à 5 % de la population de Diégo-Suarez (100000 habitants, la moyenne de personnes par ménage étant de 1 adulte et 3 enfants). Or nous savons que 8 fois sur 10 les prêts aboutissent à un démarrage d’emploi

Les bénéficiaires sont majoritairement des femmes très pauvres évoluant dans le secteur informel, n’ayant aucun accès aux systèmes de crédit existants à Diégo-Suarez.

Ces bénéficiaires de micro crédit sont majoritairement engagées dans une activité professionnelle dans le secteur informel. Cette activité est toujours très fragile aussi en demandant un micro crédit, elles recherchent à renforcer leurs moyens, à se diversifier, afin de ne plus être à la merci du plus petit aléa.

Toutefois, une sélection des projets est réalisée par l’ODRD car toutes les femmes pauvres n’ont pas nécessairement le potentiel pour devenir auto-entrepreneur.

Il faut au préalable s’assurer que leur projet a de bonnes chances de réussite avant d’octroyer un prêt. Le financement d’une activité génératrice de revenus a un impact direct sur la vie quotidienne des bénéficiaires, lesquels nous assurent qu’eux-mêmes et leurs familles mangent plus régulièrement depuis qu’ils disposent de revenus. De même les revenus générés par l’activité financée permettent aux enfants de fréquenter l’école, permettent aussi d’accéder à certains soins.

Les besoins de l’association

L’association Nantes à Brest Diego-développement n’a pas terminé son travail. Il faut maintenant que l’agence de micro crédit devienne pérenne. L’association a besoin d’adhérents pour aider aux dernières phases pour la pérennisation. Il faut des formateurs, des enquêteurs, mais aussi des personnes pour organiser des manifestations qui permettent de financer le projet.

Rejoignez l’association Nantes à Brest Diego Développement

Pour tous renseignements : contact@diego-developpement.org

infos portfolio