Accueil du site > Associations > Association Nantes à Brest Diégo Développement > Les impacts des prêts sur la population

Les impacts des prêts sur la population

mercredi 18 juillet 2012, par Diégo Développement

L’association Nantes à Brest Diégo Développement a mis en place avec son partenaire local l’ODRD, une agence de microcrédit à Diégo-Suarez (Madagascar).

Au 31 décembre 2011 pour la première fois l’ODRD avait un portefeuille de 1000 micro crédits en cours ce qui correspond (pour des familles de 4 personnes en moyenne) à 5 % de la population de la ville de Diégo-Suarez (80000 habitants).

Pour l’association, créée en 2001, il y a maintenant trois préoccupations majeures :

  • 1 nous travaillons sur le renforcement de la capacité durable de notre partenaire en lui apportant des financements et de la formation afin qu’à terme la structure de micro crédit soit définitivement autonome dans la gestion de leur activité de microcrédit.
  • 2 nous voulons vérifier en permanence l’impact des prêts sur la population. Nous voulons nous assurer des effets à court et moyen terme sur les conditions de vie des familles concernées.
  • 3 nous suivons chaque mois les statistiques de remboursements des prêts, information fondamentale pour la pérennité du dispositif.

Les résultats attendus de l’action de l’association sont les suivants :

  • lutte contre la pauvreté
  • accès à l’autonomie
  • création ou consolidation de 1000 micro-emplois par an.

Nous remercions toutes les personnes intéressées par ce projet de prendre contact avec nous y compris pour participer à des enquêtes localement à Diégo-Suarez.

Pour nous joindre : contact@diego-developpement.org

Nous publions ci-dessous une partie (4 interviews) de l’ enquête réalisée par l’un de nos adhérents qui a rencontré au total 10 groupes de bénéficiaires de micro crédit.

Groupe MVOLA rencontré le 11/05/2012

BOSCO

128 500 Ar, 1er cycle. Le prêt date du 19 décembre 2011

Célibataire

3 personnes dans le groupe au départ, mais les 2 autres lui ont laissé leur part et celui-ci se charge des remboursements supplémentaires.

Il possède un stand de vente de chaussures au marché central. Il a un grossiste de Tananarive qui lui livre sa marchandise. Il exerce seul et à son compte depuis 6 mois.

1 Comment ressentez-vous le risque pour vous emprunteur, quand vous savez que vous pouvez devoir payer, au titre de la solidarité du groupe, pour l’un d’entre vous qui serait défaillant ?

Cela ne l’inquiète pas.

2 Le taux d’intérêt pratiqué vous parait-il juste ?

Pour lui c’est tout à fait normal.

3 Eprouvez-vous des difficultés pour rembourser chaque semaine la part échue de votre emprunt ?

Cela ne lui pose aucun problème.

4 quels sont les points qui vous sont parus essentiels dans les premiers jours de la réception des fonds ?

Grâce au prêt, il a pu acquérir du stock.

5 Avez-vous reçu au cours de la dernière année, d’autre somme importante en dehors du prêt qui vous a été octroyé.

Non.

6 avez-vous fait cette année des aménagements dans votre maison ou des frais de type installation de l’électricité ?

Oui, achat d’un téléviseur 7 Vos enfants sont-ils scolarisés ? Ecole publique ou école privée.

Il n’a pas d’enfant

8 vous privez-vous sur la nourriture de la famille ?

non

9 L’apport de la formation et l’accompagnement du projet par l’IMF vous ont-ils été utiles ?

La formation lui a permis la création et l’utilisation d’un journal des dépenses et des recettes.

10 envisagez-vous de demander un nouveau cycle de prêt quand votre prêt en cours sera totalement remboursé ?

Il n’éprouve pas le besoin d’avoir un nouveau crédit dans la mesure où les 2 autres personnes du groupe lui ont laissé leurs parts.

Groupe PASIRA rencontré le 11/05/2012

SAHONDRA

355 600 Ar, 3ème cycle. Le prêt date du 18 novembre 2011

Mariée, 3 filles de 16 ans, 10 ans et 10 mois.

3 personnes dans le groupe. Ce sont des voisins. Les 2 autres personnes du groupe vendent du riz.

Elle tient une épicerie depuis 4 ans. Elle travaille seule. Elle achète son stock chez plusieurs grossistes de Diego. Avant, elle était professeur d’histoire, mais a préféré être à son compte.

1 Comment ressentez-vous le risque pour vous emprunteur, quand vous savez que vous pouvez devoir payer, au titre de la solidarité du groupe, pour l’un d’entre vous qui serait défaillant ?

Elle a confiance. Elle n’a eu aucun problème depuis le début.

2 Le taux d’intérêt pratiqué vous parait-il juste ?

Pour elle c’est tout à fait normal.

3 Eprouvez-vous des difficultés pour rembourser chaque semaine la part échue de votre emprunt ?

Cela ne lui pose aucun problème.

4 quels sont les points qui vous sont parus essentiels dans les premiers jours de la réception des fonds ?

Grâce au prêt, elle a pu acquérir plus de stock et plus de produits différents.

5 Avez-vous reçu au cours de la dernière année, d’autre somme importante en dehors du prêt qui vous a été octroyé.

Non.

6 avez-vous fait cette année des aménagements dans votre maison ou des frais de type installation de l’électricité ?

Décoration pour attirer les clients et chaine stéréo pour mettre de la musique dans sa boutique. 7 Vos enfants sont-ils scolarisés ? Ecole publique ou école privée.

Sa fille de 16 ans est dans une université privée et celle de 10 ans en école privée.

8 vous privez-vous sur la nourriture de la famille ?

Non

9 L’apport de la formation et l’accompagnement du projet par l’IMF vous ont-ils été utiles ?

La formation lui a permis la création et l’utilisation d’un journal des dépenses et des recettes.

10 envisagez-vous de demander un nouveau cycle de prêt quand votre prêt en cours sera totalement remboursé ?

Oui pour acheter toujours plus de produit et pour mettre sa fille ainée dans la meilleure université possible.

Groupe ABOHIMANARINA rencontré le 22/05/2012

FEDELINE

304 800 Ar, 2ème cycle. Le prêt date du 18 Novembre 2011.

CELIBATAIRE, 3 enfants de 15, 12 et 4 ans

3 personnes dans le groupe. Les 2 autres personnes vendent pour l’une de la friperie et pour l’autre des sachets plastiques

Quant à elle, Elle vend de la friperie au marché. Elle travaille seule. Elle achète son stock chez un grossiste de Tananarive.

1 Comment ressentez-vous le risque pour vous emprunteur, quand vous savez que vous pouvez devoir payer, au titre de la solidarité du groupe, pour l’un d’entre vous qui serait défaillant ?

Cela ne lui pose ni problème ni inquiétude. Mais dans le cycle d’avant, elle a dû une fois payer pour d’autres avant d’être remboursée.

2 Le taux d’intérêt pratiqué vous parait-il juste ?

Pour elle c’est tout à fait normal.

3 Eprouvez-vous des difficultés pour rembourser chaque semaine la part échue de votre emprunt ?

Cela ne lui pose aucun problème.

4 quels sont les points qui vous sont parus essentiels dans les premiers jours de la réception des fonds ?

Acheter plus de stock, donc moins cher.

5 Avez-vous reçu au cours de la dernière année, d’autre somme importante en dehors du prêt qui vous a été octroyé.

Non.

6 avez-vous fait cette année des aménagements dans votre maison ou des frais de type installation de l’électricité ?

Non, mais épargne à la banque afin d’acheter encore plus de stock. 7 Vos enfants sont-ils scolarisés ? Ecole publique ou école privée.

Oui, scolarisé en école privée.

8 vous privez-vous sur la nourriture de la famille ?

Non

9 L’apport de la formation et l’accompagnement du projet par l’IMF vous ont-ils été utiles ?

La formation lui a permis la création et l’utilisation d’un journal des dépenses et des recettes.

10 envisagez-vous de demander un nouveau cycle de prêt quand votre prêt en cours sera totalement remboursé ?

Oui pour toujours plus de stocks et plus de diversité de produit.

Groupe DASY rencontré le 22/05/2012

VINA

304 800 Ar, 2ème cycle. Le prêt date du 05 mai 2011.

Célibataire, 1 enfant de 20 ans

3 personnes dans le groupe. Les 2 autres personnes vendent pour l’une du charbon de bois au détail et pour l’autre des brochettes

Quant à elle, elle vend du charbon de bois en gros, des bananes et des oranges. Elle fait ses achats en brousse.

1 Comment ressentez-vous le risque pour vous emprunteur, quand vous savez que vous pouvez devoir payer, au titre de la solidarité du groupe, pour l’un d’entre vous qui serait défaillant ?

Cela ne lui pose ni problème. Cela ne lui est jamais arrivé d’avoir à payer pour les autres.

2 Le taux d’intérêt pratiqué vous parait-il juste ?

Pour elle c’est tout à fait normal.

3 Eprouvez-vous des difficultés pour rembourser chaque semaine la part échue de votre emprunt ?

Non, pas de problèmes.

4 quels sont les points qui vous sont parus essentiels dans les premiers jours de la réception des fonds ?

Acheter plus de stock.

5 Avez-vous reçu au cours de la dernière année, d’autre somme importante en dehors du prêt qui vous a été octroyé.

Non.

6 avez-vous fait cette année des aménagements dans votre maison ou des frais de type installation de l’électricité ?

Sa priorité est l’éducation de son enfant. 7 Vos enfants sont-ils scolarisés ? Ecole publique ou école privée.

Oui, scolarisé à l’université

8 vous privez-vous sur la nourriture de la famille ?

Non

9 L’apport de la formation et l’accompagnement du projet par l’IMF vous ont-ils été utiles ?

Elle n’a pas utilisé les enseignements de la formation.

10 envisagez-vous de demander un nouveau cycle de prêt quand votre prêt en cours sera totalement remboursé ?

Oui, encore plus de stock, moins cher et plus de bénéfices.

Notre site : http://www.diego-developpement.com

infos portfolio