Accueil du site > Associations > AFEPS-Bretagne-Manche-Atlantique : Association francophone d’entraide et de (...) > Le programme "Aide aux pêcheurs-plongeurs" vietnamiens ouvre de nouvelles (...)

Le programme "Aide aux pêcheurs-plongeurs" vietnamiens ouvre de nouvelles perspectives économiques

lundi 17 février 2014, par AFEPS-Bretagne-Manche-Atlantique

Le site radio anglophone d’un média vietnamien http://tuoitrenews.vn/audio/detail-...

diffuse un reportage sur les pêcheurs-plongeurs (PP) de Ly Son, un des trois lieux d’intervention de l’Afeps au Vietnam. ( voir en PJ le script en anglais du reportage audio).

La formation au secourisme adapté à la plongée, la prévention et la prise en charge des accidents de plongée selon l’enseignement proposé (RTI) par l’AFEPS, ont permis aux PP de prendre conscience des risques encourus, en l’absence d’un minimum de connaissance de la physiologie de la plongée et en ignorant les règles élémentaires de la sécurité en plongée.

Ce reportage montre que cet enseignement a été parfaitement assimilé et appliqué par les PP, ce que les missions successives nous avaient permis de constater.

Mais la diminution de la morbidité et de la mortalité en relation directe avec l’application des principes enseignés (c’est ce qui était notre objectif prioritaire) s’accompagne de nouvelles perspectives économiques intéressantes pour les PP.

Il semble que ce soit en partie grâce à une meilleure maîtrise de la sécurité en plongée et à la possibilité d’intervention immédiate sur les lieux de pêche, en cas d’accident, par les plongeurs secouristes formés, qu’une vingtaine de bateaux de Ly Son a pu obtenir des autorisations de pêche dans les eaux de la Malaisie. L’aide des autorités gouvernementales a bien sûr été déterminante.

La pêche dans cette zone rapporte davantage : ressources plus abondantes, fuel moins cher, prix de vente des produits de la mer plus élevé …. Les PP ont modernisé leur bateaux et les ont équipés de moteurs plus puissants.

On note avec intérêt, qu’un des obstacles rencontrés, au début, avec les patrons de bateaux était que l’application de règles de sécurité en diminuant la durée et le nombre de plongée dans la journée entraînait un manque à gagner et était donc préjudiciable économiquement. C’est parce qu’ils se sont formés à la sécurité que les PP voient maintenant leurs revenus s’améliorer.

Nous espérons que ce reportage amènera les autorités locales à nous faciliter la tâche pour nos interventions ( les autorités de la Province de Quang Ngai où se trouve l’île de Ly Son ont toujours été coopérantes) et qu’elles prendront enfin conscience de la nécessité de mettre en place des formations au secourisme et à la prévention des accidents de plongée. Cela ne coûte pas cher et ça peut rapporter économiquement … ! à défaut d’avoir pris en compte jusqu’à présent le coût humain !!

Documents joints