Accueil du site > Associations > AFEPS-Bretagne-Manche-Atlantique : Association francophone d’entraide et de (...) > Don de Véhicules au Maroc et au Burkina-Faso

Don de Véhicules au Maroc et au Burkina-Faso

lundi 19 septembre 2011, par AFEPS-Bretagne-Manche-Atlantique

Projet soutenu par la ville de Brest (subvention accordée en 2010).

Rappel du projet

En février 2010 l’Afeps Bretagne-Manche-Atlantique a demandé une subvention auprès de la Mairie de Brest, dans le cadre des actions qu’elle mène au Maroc depuis 2006, au profit des populations défavorisées du Moyen-Atlas.

Il s’agissait de compléter l’aide directe que nous fournissons aux enfants abandonnés, à l’éducation non formelle et à un centre pour handicapés mentaux, par un don de matériel aux hôpitaux et aux pompiers -ambulance équipée, camion 4x4 citerne, lits médicalisés et matériel médical- à Sefrou et Midelt.

Le don de matériel répondait à des demandes locales transmises lors de nos actions dans ces villes.

Les pompiers de Midelt souhaitaient une ambulance équipée. Les pompiers de Sefrou un camion 4x4 « feux de forêts », du matériel de désincarcération et des matelas-coquilles. L’idée était d’établir un poste avancé plus proche des zones forestières, permettant de réduire le temps de trajet avant intervention.

Les médecins-chefs des hôpitaux de Midelt et Sefrou étaient demandeurs de lits médicalisés pour compléter leur équipement.

Le budget prévisionnel était de 12 000 euros et nos finances ne nous permettaient pas d’assurer à la fois l’aide directe habituelle et les frais liés à l’envoi de matériel. Nous avions demandé une subvention de 3 000 euros. La Mairie de Brest nous a accordé 2 000 euros.

Réalisation

La recherche de matériel a été la partie la plus facile de notre action. Lorsque nous avons demandé à nos interlocuteurs locaux de faire les démarches pour l’entrée au Maroc du matériel en franchise de douanes, nous avons constaté le décalage entre le terrain et l’administration.

L’ambulance, Renault Master, destinée aux pompiers de Midelt a été refusée à l’échelon régional : elle n’était pas diesel. Refus également du ministère marocain de la santé pour notre proposition de don à l’hôpital de Midelt car l’ambulance avait plus de cinq ans.

Nous avons donc proposé l’ambulance à la SEMUS, Association " Solidarité et entraide mutuelle au Sahel" du Burkina-Faso.

La Semus a déjà équipé en ambulances ( une dizaine au total) différents dispensaires de la région Nord-Est du Burkina. Cette ambulance est destinée à un dispensaire-hôpital, prenant en charge les malades atteints du Sida et mettant en place un centre de soins palliatifs. Elle servira aussi au transport des patients vers des structures hospitalières plus importantes et pour les interventions sur les accidents de la circulation dans le secteur.

L’ambulance est partie dans un container d’Emmaus-Laval à destination de Cotonou, puis sur « plateau » vers Yako. Nous avons complété notre don avec un matelas-coquille et des tables d’examen médical et de kinésithérapie.

Le 4x4 Renault, « feux de forêts » : le commandant de la brigade de Sefrou s’est adressé directement à la direction de la Protection civile au Ministère de l’intérieur et a obtenu l’autorisation de faire les démarches auprès du service des douanes marocaines. La procédure efficace cette fois-ci nous a permis d’amener le camion à Sefrou en octobre 2010.

Le véhicule a été révisé et équipé par des adhérents de l’Afeps.

Pour amener le véhicule nous avons utilisé « l’autoroute de la mer » St Nazaire-Gijon qui venait d’être inaugurée et dont la direction nous a consenti un tarif pour action humanitaire. Nous avons ensuite traversé l’Espagne pour prendre le ferry Algésiras-Tanger, et rejoindre Sefrou. Trois personnes (dont deux chauffeurs PL ) ont participé à cette mission, d’une semaine AR

Nous avons donné du matériel technique aux pompiers et un des membres de la mission, ancien moniteur de conduite camion 4X4 a effectué une journée de formation au profit des pompiers de Sefrou.

Retour par train jusqu’à Tanger puis en avion sur Brest, via Paris.

Lors de ce séjour, le commandant de la brigade nous a fait part de son intérêt pour d’autres véhicules : Sefrou envisage de prépositionner d’autres engins dans sa zone d’action pour une action plus efficace et rapide auprès des bourgades éloignées.

Lits médicalisés et autres matériels : les démarches pour obtenir l’autorisation d’entrée au Maroc, en franchise de douanes, du matériel ont été longues, complexes, confuses et inefficaces. Ces démarches doivent être conduites sur place par les bénéficiaires du don auprès de l’Entraide nationale, du ministère du commerce extérieur et des services des douanes.

Nous avons en mai 2010 amené, avec notre fourgon et à l’occasion de notre mission habituelle, une quinzaine de fauteuils roulants et du petit matériel médical par l’intermédiaire d’une association correspondante. Démarches classiquement longues mais positives. Trois personnes ont pris part à cette mission.

On nous informe finalement courant janvier 2011 que le ministère marocain de la santé refuse les lits car il s’agit de matériel d’occasion.

Fin mars 2011, à l’occasion de la participation de l’Afeps à Sefrou au colloque de médecine citoyenne et de proximité (mission de deux personnes), nous avons amené à nouveau une quinzaine de fauteuils roulants, du petit matériel médical et 5 mannequins destinés à la formation au secourisme dans des petites communes rurales : le but étant d’essayer de créer des postes de premiers secours avant une évacuation vers les médecins de proximité puis vers l’hôpital situé à 2h/2h30 de route. Cette action est conduite avec l’association Sefrou-Aggaï.

Deux camions citernes supplémentaires pour Sefrou.

A notre retour de Sefrou, en octobre 2010, nous avions repris nos contacts pour voir ce que nous pourrions obtenir comme véhicules pour répondre à la demande des pompiers sefriouis

Nous avons fait une offre en novembre 2010, lors d’une vente des domaines, et avons acheté un camion citerne Berliet 770KB, avec cuve inox alimentaire qui, outre la lutte contre l’incendie, peut servir au ravitaillement en eau lors de catastrophe.

Un don nous a été fait, courant novembre 2010 d’un nouveau 4x4 Renault, citerne feux de forêts.

Ces deux camions, remis en état par des membres de l’AFEPS, ont été amenés au Maroc via St Nazaire-Gijon et l’Espagne, par une mission d’une semaine, de 5 personnes (dont 4 chauffeurs PL) et remis à la brigade de Sefrou en juin 2011.

Cette action « matériel incendie » à Sefrou a été très positive. Nos dons de véhicules ont accéléré la mise en place de postes de secours plus proches des zones à risque.

Bilan financier

Nous prenons en compte dans ce bilan :

- les frais de transports (carburants, billets de ferry, billets d’avion pour le retour des chauffeurs du Maroc),

- les frais d’hébergement pour les missions d’octobre 2010 et juin 2011 (missions entièrement dédiées à l’acheminement des camions citernes),

- les dépenses liées à la mise en état des camions (achat batteries, remplacement de pièces défaillantes),

- les frais « administratifs » : assurances, visites contrôles techniques.

- les frais de transports seuls pour l’apport de matériel médical ou para-médical des missions de mai 2010 et de mars 2011, qui ont eu lieu dans le cadre des missions habituelles. Les autres frais ayant été pris en charge par les participants.

- le coût du transport de l’ambulance vers Yako : nous avons profité d’une partie d’un container envoyé au Burkina-Faso par Emmaus Laval qui soutient l’ONG Semus destinataire de l’ambulance

- le prix d’achat du camion lors de la vente des domaines

Le montant total est finalement peu éloigné de notre prévisionnel :

12 700 euros dont 2 000 euros de subvention accordée par la Mairie de Brest. Le reste a été financé par l’Afeps-Bretagne-Manche -Atlantique à l’aide de dons et de revenus obtenus par diverses manifestations (vide-grenier, vente d’artisanat, etc...)

Conclusion

Nous avons dû réorienter, en partie, notre projet initial mais nous considérons cependant que le bilan de notre action est positif ….. les pompiers de Sefrou aussi car ils ont obtenu trois camions au lieu d’un, ce qui aura des effets favorables pour les actions de secours aux populations des zones rurales éloignées.

Il s’agissait d’une première expérience de dons de véhicules et de matériel : il a fallu découvrir les voies mystérieuses (?) de l’administration pour l’exportation et faire preuve d’une grande capacité de négociation pour obtenir des tarifs « adaptés » ! pour les bateaux et les autoroutes. Tous nos interlocuteurs ont fait preuve d’une grande coopération.

Cette expérience a été également une occasion de relations nouvelles et conviviales entre les membres de l’Afeps qui ont participé à la mise en état des véhicules, ou à la mise en place d’actions pour collecter les fonds.

Nous remercions encore une fois la Mairie de Brest pour nous avoir accordé cette subvention qui, au delà de l’aide financière appréciée, a été pour nous un aiguillon pour nous amener à continuer, même quand les résultats des démarches de nos correspondants au Maroc n’étaient pas très stimulants.

Parallèlement à cette action « matériel » nous avons poursuivi nos actions sur le Moyen-Atlas :

Enfants abandonnés à Sefrou

Scolarisation non formelle à Sefrou (30 enfants)

Fourniture de lunettes pour les élèves de la classe d’éducation non formelle

Salaires des éducatrices du centre pour enfants handicapés mentaux à Midelt

Participation aux actions de médecine citoyenne avec l’association Sefrou-Aggaï

Nous avons été sollicités, lors de notre mission de mars 2011, pour un micro-crédit, par une coopérative féminine de la région de Sefrou.

Il s’agit de développer les activités de production d’huile d’olive et d’olives. Ce projet est conditionné par l’obtention d’une subvention de l’INDH ( Initiative nationale pour le développement humain), nous interviendrons si la subvention est accordée.

Nous avons lié notre participation, à l’embauche par la coopérative ( l’accroissement de l’activité entraînera l’embauche de personnel supplémentaire) de deux femmes de la commune (parmi les sans ressources et chargées de famille), dont nous prendrons en charge le « ticket d’entrée » dans la coopérative.

infos portfolio

3 Messages de forum

  • Don de Véhicules au Maroc Le 14 décembre 2011 à 18:50, par Jean Jacques

    Bonjour,

    En recherchant des renseignements sur le net, concernant le don de véhicule au Maroc, je suis tombé sur votre article et j’ai pu prendre connaissance de votre projet d’aide qui consistait à fournir un véhicule. Apparemment, vous avez rencontré des difficultés par rapport à l’âge de votre véhicule auprès des autorités douanières.
    Nous sommes une association d’aide humanitaire et culturelle dont le siège est à Chamalières 63400. Depuis plus de 15 ans, nous sommes intervenus en Ukraine, Biélorussie, Kosovo, Roumanie, Moldavie, Arménie, et depuis 2004 suite au tremblement de terre à Al Hoceima au Maroc, nous menons, une à deux missions d’aide dans le Rif tous les ans.
    J’ai en ma possession un document officiel des douanes concernant les dons de véhicule.Si cela peut vous intéresser, je vous le ferai parvenir
    Cordialement à vous,
    Jean Jacques, responsable logistique Arcade
    0699186250
    0473358621

    • Don de Véhicules au Maroc Le 26 décembre 2011 à 09:28, par Georges

      Merci pour votre message. Je vous contacterai début janvier
      Tous mes voeux pour vos projets associatifs en 2012
      Cordialement
      Georges

  • Don de Véhicules au Maroc et au Burkina-Faso Le 12 mars 2012 à 18:21, par simon

    bonjour je recherche toutes les aides et la gentillesse de tous afin de pouvoir faire l’acquisition d’une ambulance pompier équipée (vsab) et d’un vehicule 4/4 pour lutter contre les departs de feux de brousailles dans le cadre de la création de la reserve communale de securité civile , j’en apelle a vous tous pour essayer d’arriver a quelque chose de concret , ainsi que faire circuler cette information ou vous le pouvez , je suis basé en haute garonne et vous remercie de m’avoir lu.
    cordialement
    jerome simon
    simonjerome31@live.fr